Tous les articles

Notre page Facebook

Paroisse Sainte Anne de Six-Fours

VENDREDI 23 MARS – 19h30

CONFÉRENCE ÉSOTERISME - EXORCISME

PAR LE P. FROPPO

Liens

Rentrée

Ecole de la foi II

Avoir la foi c'est croire en ce que l'on ne peut pas comprendre avec notre raison et avec notre intelligence qui a ses limites. Les œuvres de Dieu sont au-dessus de la science, au-dessus de toutes les technologies les plus perfectionnées, qui tentent de comprendre le fonctionnement du vivant ! « Qu'il est grand le Mystère de la Foi ». Insondables sont les mystères de l'incarnation de l'homme et de la création.

Avoir la foi, cela demande de s'abandonner entre les mains de notre Créateur, qui est au-dessus de tout, qui connaît tout et qui peut tout ! Encore faut-il être prêt et donner son oui, pour pouvoir en faire l'expérience, car :
Il est omniprésent, omnipotent, omniscient !
Et Jésus dit lui-même : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. »

« Cherchez et vous trouverez ! demandez et vous obtiendrez !»
L'adoration du Saint Sacrement, c'est l'adoration de l'Hostie consacrée par un prêtre, qui est présentée dans un ostensoir ou dans un tabernacle. Elle représente pour les Chrétiens la Présence Réelle du Christ qui est l'Amour infini, l'amour inconditionnel et miséricordieux.


Adorer, c'est se prosterner, c'est reconnaître humblement l'infinie grandeur de Dieu.
Seule la véritable humilité, peut reconnaître la véritable grandeur.
Une des plus grandes perversions de notre époque est qu'elle propose d'adorer l'humain, des idoles par exemple, en laissant de côté le Divin. « Le Seigneur seul tu adoreras » est le grand défi de notre époque, face à des propositions vides et creuses, qui laissent notre cœur dans une insatisfaction permanente.
Jésus a dit : « Tu aimeras ton Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces. »
L'adoration est un moment privilégié pour être en sa Présence réelle, pour nous laisser visiter par lui et lui déposer tout ce que l'on a sur le cœur, en posant un acte de foi, en sachant humblement qu'il nous connaît mieux que nous-même, et se laisser remplir, faire le plein de sa lumière et de son Amour miséricordieux pour nous.
L'invisible est tout aussi réel que le visible. Peut-on voir l'oxygène ou les innombrables particules, les photons de lumière, toutes les ondes électromagnétiques qui contiennent des milliards d'informations.
Jésus est la « Lumière du monde », il est notre soleil et les rayons de son Amour sont là et brillent pour tous sans aucune distinction.
Il est aussi notre oxygène, cela est vital. Sans lui, petit à petit, nous nous asphyxions.
Dans l'adoration Jésus nous dit : Laisse toi aimer tel que tu es, avec tes imperfections, tes manques, tes souffrances, tes blessures, ta vulnérabilité, tes doutes, les souvenirs douloureux de ton passé et la crainte de ton avenir.
Jésus nous demande de déposer et de lui confier tous nos soucis, notre vie affective mais aussi nos projets, une situation conflictuelle, notre famille, nos amis, des proches qui peuvent être en souffrance ou malades.
Guide mes pas Seigneur ! Car toi seul connaît le grand livre de ma vie !
Si Jésus m'aime tel que je suis alors, je peux me laisser aller en toute confiance dans un abandon total, afin de sentir la grâce de son Amour et de sa Présence qui me transforme, me relève, me donnant force et courage, espoir et réconfort.
Il est la source qui purifie mon âme, il est la source vive qui coule, qui vient me purifier et me renouveler.
Il est mon refuge, mon abri, mon réconfort et mon soutien, il est la source de toute chose, le commencement et la fin.
Il est mon conseiller, mon confident, mon meilleur ami, mon plus bel Amour !
Dans la pratique de l'adoration au fil du temps, il nous sera donné aussi à la mesure de notre foi et de notre fidélité, de notre engagement, de l'ouverture de notre cœur, de notre humilité, et aussi de la compassion que nous avons envers notre prochain.
L'adoration est une relation d'amour et de confiance. Je l'avise et Il m'avise. C'est une rencontre, un dialogue intime entre les profondeurs de mon âme, de tout mon être et de sa présence majestueuse infiniment douce et aimante.
L'adoration c'est vivre un abandon total de ce que je suis pour m'aider à avancer, à progresser, à continuer à aller de l'avant avec plus de confiance, en sachant que je ne suis jamais complètement seul et qu'à tout moment je peut faire appel à Lui, à sa bonté, à sa Providence et à son omniprésence.
L'adoration me permet de me décentrer de moi-même : elle m'établit sur le roc solide, dans le Christ mon rocher. C'est comme si je prenais mon cœur pour le déposer en son Cœur Eucharistique.
On peut être littéralement bouleversé à en perdre le souffle et sentir notre cœur battre très fort lorsque l'on est saisi par la douceur, la puissance et la plénitude de son Amour.
Être littéralement « saisi » par un Amour inconditionnel, se fondre en lui. C'est une fusion, une communion, une union, un bain d'Amour et de Lumière, dans cette admirable et majestueuse Présence infiniment douce et aimante.
Touché par la flamme de l'amour divin en présence de ce brasier ardent notre cœur s'embrase, oraison paisible et brûlante à la fois.
L'amour que l'on ressent nous dépasse complètement. On ne peut l'expliquer de façon rationnelle. On ne peut pas le comprendre avec notre intelligence. C'est un amour qui dépasse de loin l'amour et les sentiments humains, c'est un Amour divin qui est vraiment incomparable à toute autre sorte d'amour.
Et l'on peut dire : Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi !
Et lorsque l'onction de Dieu vient, quel bonheur de sentir et de recevoir comme un cadeau béni cette douce pluie du ciel, cette douce pluie d'Amour Céleste !
L'onction c'est la présence de notre Seigneur ou du Saint Esprit que l'on peut sentir venir sur nous comme une douce caresse ou comme une agréable et douce décharge électrique, une présence merveilleuse et divine qui nous dépasse complètement, et encore une fois je dirais qu'il ne faut surtout pas chercher à comprendre ou à analyser notre ressenti avec notre intelligence rationnelle. Une seule conviction s'impose qui est de l'ordre d'une expérience vécue ...

Il m'arrive très souvent de pleurer, lorsque je suis en adoration devant le Seigneur.
Oui je pleure mon Jésus, car je suis saisie par l'intensité de ton Amour et par la puissance de ta Présence, moi qui te cherche tout au long des jours depuis toujours !
Je pleure car étant face à toi, j'entrevois la fenêtre qui s'ouvre vers le ciel, de l'autre côté du voile et que tu es là devant moi, bien présent, bien vivant et qu'une infime partie de la Vérité m'est ainsi dévoilée. C'est un peu comme si mon âme se souvenait de Toi. Mon âme est nostalgique, elle se languit de rentrer à la maison dans le Royaume des Cieux !
Je pleure aussi pour tous ceux qui ne pleurent pas, pour tous ceux qui ne t'adorent pas et qui ne te cherchent même pas.

Il m'arrive aussi, lors d'un temps d'adoration ou au moment de la communion de sentir une pluie d'Amour pur et inconditionnel.
Imaginez lorsqu'il pleut, une pluie très légère, vraiment très fine et très légère accompagnée d'un souffle d'air à peine perceptible, et imaginez que chaque goutte d'eau soit remplacée par des gouttes d'amour, une pluie douce d'amour et de tendresse infinie qui coule sur vous et pénètre à l'intérieur de votre corps et de votre âme, indescriptible bonheur qui vous coupe littéralement le souffle et fait battre votre cœur à l'unisson avec le cœur de Dieu !
Comme dans la chanson : Oh viens Saint Esprit, coule sur moi, coule sur moi, souffle sur moi, souffle vent de Dieu !
Lorsque l'on ressent cette pluie d'Amour, le temps semble suspendu, quelques secondes dans cette parenthèse bénie semblent être une éternité. Il est difficile de devoir quitter cet état de bien être absolu pour revenir à un état de conscience ordinaire. Incroyable et indescriptible expérience, dont on ne peut plus se passer ! Cela fait chaud au cœur et de dire : Oh! mon Dieu je ne peux plus vivre sans toi ! Je ne pourrai jamais oublier ces moments d’intimité avec toi. Merci pour la force et la joie que tu me donnes et merci pour ce moment passé avec toi où j'ai vraiment senti ta présence agissante, qui souvent me bouleverse. Je reviendrai sans tarder car déjà tu me manques, déjà mon âme est nostalgique de ton Amour !

Lorsque l'on a fait l'expérience de cette rencontre avec le Christ pour la première fois de notre vie, on ne peut pas l'oublier, c'est une sensation qui ne peut être comparable à aucune autre et qui apporte réconfort, joie, stabilité, équilibre, force, paix intérieure et la certitude d'être aimé tel que l'on est, avec nos faiblesses et nos imperfections.
Cette rencontre avec notre Seigneur Jésus Christ devient alors vitale. Petit à petit elle s'impose doucement à nous comme une priorité dans notre vie. On décide alors de prendre du temps pour Lui et cela devient une véritable nourriture indispensable pour notre âme !
Alors nous ne dépendons plus des autres ou des événements extérieurs de la vie, nous dépendons seulement de l'Amour de Dieu, de son soutien et de sa Providence pour nous ! Cela procure une grande liberté intérieure !
Alors, ayant connu l'Amour de Dieu pour nous qui est un véritable trésor, nous ne pouvons plus faire autrement que de témoigner, de le partager, de se mettre au service des autres et de dire : Est-ce que tu sais qu'il y a quelqu'un qui t'aime, qui est là, présent dans ta vie et que tu ne connais pas encore ? Il est là, et tu ne le sais pas ! Alors, essaye donc de lui parler, comme à ton meilleur ami, ton meilleur confident, ou plutôt et surtout à ton Père du Ciel !
Essaye, essaye donc, parle, parle-Lui, crie vers Lui, demande-Lui d'un cœur sincère qu'Il te donne confirmation qu'Il est là et qu'Il t'écoute, car Il attend que tu fasses le premier pas. Comment peut-Il faire quelque chose pour toi dont tu puisses avoir conscience, alors que tu ignores sa Présence !
Alors ne tarde pas ! Va vite à sa rencontre devant le Saint Sacrement et dépose ton cœur dans le Cœur Eucharistique de Jésus !

Voici un texte magnifique de St Paul :
Je tombe à genoux devant le Père, de qui toute paternité au ciel et sur la Terre tient son nom. Lui qui est si riche en gloire, qu'il vous donne la puissance de son Esprit, pour que se fortifie en vous l'homme intérieur. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi, restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour.
Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur. Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l'amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu'à entrer dans toute la plénitude de Dieu.
A celui qui peut réaliser, par la puissance qu'il met à l’œuvre en nous, infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même concevoir, gloire à lui dans l'église et dans le Christ Jésus pour les générations dans les siècles des siècles, Amen. (éphésiens 3,14-21)

I. Paoloni